Les stratégies et astuces pour gagner au Gin-Rami

Bien que les règles générales du Gin-Rami soient simples (prendre une carte, jeter une carte), le gin rami est beaucoup plus complexe à apprendre et est un jeu beaucoup plus stratégique que la plupart des gens ne le pensent.

Tout d'abord, il est important de se souvenir des cartes qui ont été défaussées par l'adversaire. Étant donné que les cartes jetées peuvent être utilisées par l'adversaire, il est important d'éviter les cartes qui peuvent intéresser l'adversaire. En pensant à la manière dont l'adversaire joue, ce que l'adversaire jette et ce qu'il prend, ou ce qu'il choisit de ne pas prendre, on peut déduire une grande quantité d'informations à propos de la main de l'adversaire.

Au début de la main, envisagez de jouer pour frapper plutôt que pour essayer d'obtenir un gin, parce que le bonus qu'on obtient lorsqu'un gagne une main est important. Aussi rapidement que possible, développez une main composée de combinaisons et d'un triangle. Lorsque vous obtenez l'une des quatre cartes nécessaires pour créer une combinaison à partir du triangle, vous pouvez frapper.

Les cartes du milieu sont beaucoup plus importantes stratégiquement que les cartes faibles ou les figures dans la mesure où elles peuvent être utilisées dans beaucoup plus de combinaisons. Le 7 peut s'utiliser dans plus de combinaisons que n'importe quelle autre carte du jeu. Les combinaisons qui prennent fin avec un As ou spécialement un Roi ont moins de valeur que les autres, parce qu'elles peuvent seulement ajouter à une fin.

Généralement, une carte ne doit pas être prise de la pile de défausse à moins qu'elle ne complète ou augmente vos combinaisons. Alors, si la carte défaussée par votre adversaire donne plus de valeur à votre main, prenez-la. Si la carte rejetée par votre adversaire n'améliore pas votre main, ne la reprenez pas. Vous aurez plus de chances en tirant des cartes de la pioche.Gin rami stratégie

N'aidez pas votre adversaire : faites attention au tas de défausses de votre adversaire, et réfléchissez sur ce que cela révèle. Lorsque l'adversaire reprend votre carte, essayez de déterminer si c'était pour réaliser un ensemble ou une séquence ; les cartes qui seront ensuite défaussées vous permettront d'en savoir plus. Si vous pensez ou que vous êtes sûr qu'une carte améliorera la main de votre adversaire, gardez-la dans votre main.

Si vous commencez avec quatre ou plus de cartes non combinées de 10-points dans votre main, commencez à vous en débarrasser tôt, indépendamment des chances de combinaison. Il est bien de garder une carte triangle à forte valeur au début, mais si vous n'arrivez pas à trouver de quoi la compléter au bout de six ou sept tirages, vous pouvez la défausser en toute tranquillité. Toutefois, ne le faites pas à chaque partie afin de ne pas rendre vos défausses prévisibles. Variez votre stratégie de mise au rebut. Défausser constamment vos cartes à partir de la carte la plus forte aidera votre adversaire à mettre au point une stratégie pour vous battre.

Si vous pouvez frapper, faites-le le plus tôt possible et ne tentez pas d'essayer d'obtenir un gin plus faible. Chaque retard donne à votre adversaire une chance de vous battre au coup. C'est une règle générale, spécialement si le jeu se rapproche du bas de la pile. Au milieu du jeu (lorsqu'environ la moitié des cartes de la pioche est utilisée), la décision de frapper ou d'essayer d'obtenir un gin dépend du nombre de cartes non jouées qui pourraient permettre au joueur d'obtenir un gin au prochain tirage.

Dans le jeu Oklahoma Gin, jouer pour un gin est plus fréquent et est nécessaire si la carte visible est un As. Même dans ce cas, plus la carte du coup est faible, mieux cela va être pour frapper dans le jeu, parce que vous pouvez surprendre votre adversaire pendant qu'il essaie de faire un gin avec une main plus forte.